banniere
» Enfants
Imprimer

S'inscrire à l'Heure de Présence au Coeur de Jésus

 
            Avec d’autres enfants mais aussi des adultes, prêtres, religieux, pères et mères de famille, célibataires, étudiants… de ma paroisse et du monde entier, je veux témoigner de mon amour à Jésus.
 
           J’accepte une heure par jour (celle qui me convient).
 
Pendant cette heure, par amour pour Jésus,
j’accomplirai le mieux possible mon devoir : j’essaierai d’être bien attentif à l’école, d’obéir joyeusement à mes parents, de ne pas me disputer avec mes frères et sœurs, de rendre service, d’accepter en silence quelques reproches ou emportement d’un camarade. Pour y arriver, ma force sera de : ‘’Penser à Jésus présent au Tabernacle.’’
Chacun des associés est un petit Garde d’honneur du Cœur de Jésus.
Quand mon heure de garde arrivera, dans mon cœur, je dirai  : « Jésus je t’aime ». C’est un secret entre Lui et moi.

pour t'inscrire, clique sur le lien ci-dessous !
 

www.gardedhonneurdusacrecoeur.org/userfiles/inscription enfant gdh.pdf

Fichier PDFLes documents téléchargeables sur cette page sont au format PDF.
Si vous ne parvenez pas à lire ces fichiers, téléchargez le logiciel
Adobe Acrobat Reader
L'agenda du mois
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Saint du jour
Jeudi 13 Juin
Fête du jour : Antoine de Padoue
Réflexion journalière
« Tirer une parole...la garder dans son coeur »

L’Esprit-Saint, que le Père enverra en Mon Nom, Lui, vous enseignera tout.
Jn 14, 26
Actualité du moment

 

 Ô mon Jésus, 

 

Remplis de confiance
et d’amour,
nous venons
à votre Cœur,
ô Jésus,
comme au cœur
du meilleur des pères,
du plus tendre
et du plus
compatissant
des amis.
Recevez-nous,
ô Sacré Cœur,  
dans votre infinie
tendresse,
faites-nous
ressentir les effets
de votre compassion
et de votre amour;
montrez-vous
notre appui,
notre médiateur
auprès de
votre Père.
Au nom de votre sang
et de vos mérites,
accordez-nous
la force
dans nos faiblesses,
la consolation
dans nos peines,
la grâce de vous aimer
dans le temps
et celle de vous posséder
dans l’éternité.

  Ainsi soit-il.